Derniers sujets
» Le maroc mais... ''sidi ifni''
5/7/2008, 10:24 par toutrien

» ca vous concerne entreezzzzzzz viiiiiiiiiite!!!!!!!!!!!
11/6/2008, 14:27 par e-m-y21

» Les miracles scientifiques du Coran
11/6/2008, 14:22 par e-m-y21

» enigme
11/6/2008, 14:19 par e-m-y21

» cultures
11/6/2008, 14:14 par e-m-y21

» sciences ??
11/6/2008, 13:53 par e-m-y21

» ca nous laisse reflechir
11/6/2008, 13:40 par e-m-y21

» vive le maroc
11/6/2008, 13:17 par e-m-y21

» t'es ou ?????
11/6/2008, 13:03 par e-m-y21


cultures

Aller en bas

cultures

Message  toutrien le 18/2/2008, 04:39

Wayli a Ibrahim ze3ma nta ma3rof b la culture o ze3ma chdiiiiiiiiiiiiid hhhhhhhh Very Happy affraid donc finahouma les sujets ??? aw lol!
avatar
toutrien
+hyper actif+
+hyper actif+

Messages : 150
Date d'inscription : 08/02/2008
Age : 27
Localisation : Casablanca ( With You )

Voir le profil de l'utilisateur http://eyouness.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: cultures

Message  rien-que le 18/2/2008, 04:52

Shocked chdid f les cultures Very Happy ana li 3araf que toi li chdid f la culture alors on vas attendre un sujet de ta part hhhhhhhhhh
avatar
rien-que
Admin
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 27
Localisation : casablanca

Voir le profil de l'utilisateur http://rien-que.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

cultures

Message  toutrien le 29/2/2008, 02:08

Ta nooooooood khassna nt3awno ensemble fréro o nfabrikiw chi le3ba 9ettala tu vois Very Happy
avatar
toutrien
+hyper actif+
+hyper actif+

Messages : 150
Date d'inscription : 08/02/2008
Age : 27
Localisation : Casablanca ( With You )

Voir le profil de l'utilisateur http://eyouness.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: cultures

Message  rien-que le 29/2/2008, 05:43

wayallah nbdaw ta daba
avatar
rien-que
Admin
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 22/11/2007
Age : 27
Localisation : casablanca

Voir le profil de l'utilisateur http://rien-que.1fr1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: cultures

Message  e-m-y21 le 11/6/2008, 13:55

mdr très jolie discussion mais dsl la 3ala9a m3a la culture hhh je rigole Laughing

e-m-y21
actif
actif

Messages : 35
Date d'inscription : 08/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cultures

Message  e-m-y21 le 11/6/2008, 14:13

Voila une fiche sur l'énergie :
DEFINITIONS

Etymologie : Du grec "energuda" : force en action.

- LITTRE : Puissance active de l'organisme (énergie musculaire). Vertu naturelle et efficace que possèdent les choses ( énergie d'un remède, énergie d'un mot, sa force).

- LAROUSSE : sens physique : faculté que possède un système de corps de fournir un travail - sens géographique : source d'énergie.

Contraire : faiblesse, mollesse.

- ROBERT : pouvoir, efficacité - force et fermeté dans l'action qui rend capable de grands efforts - ce que possède un système s'il est capable de fournir un travail - énergie chimique potentielle de l'être vivant.



PERSONNALITES

- Enrico FERMI : Prix Nobel de physique en 1938 - lère pile à Uranium en 1942.

- Pierre et Marie CURIE : Radioactivité artificielle (Radium) en 1903.

- Thomas EDISON : Lampe électrique à incandescence en 1878.

- et bien d'autres.



TYPES D'ENERGIE.



1) les énergies non-renouvelables (dites "épuisables").

- Combustibles fossiles :

. charbon (75 % des réserves, 31 % de la consommation).

. pétrole (13 % des réserves, 44 % de la consommation). C'est une source d'énergie dominante dans le monde (46% en 1987 (part de l'énergie primaire).

. gaz (12 % des réserves, 25 % de la consommation).

A) Le charbon.

- Energie fossile la plus abondante et la mieux répartie dans le monde.

- Son exploitation se réalise par mines souterraines, à ciel ouvert.

- XIIIème siècle : début de l'exploitation des affleurements à Saint-Etienne, au Creusot, à Alès.

- De 1689 à 1698, Louis XIV accorde au Duc de MONTPENSIER le monopole de l'ouverture des mines.

- XVIIIème siècle : la première révolution industrielle, en Grande-Bretagne, puis en France, s'appuie sur le charbon.

- Années 1820-1830 : Les chemins de fer et la navigation à vapeur favorisent son exploitation.

- 28 novembre 1944 : nationalisation décidée en conseil des ministres.

1945 : "Bataille du charbon", les mineurs contribuent grandement à la reconstruction économique de l'après-guerre.

- Années 60 : Début du déclin - Usage croissant du pétrole.

- Années 1980 : Restructurations.

- 20 octobre 1994 : Pacte charbonnier national prévoyant la fermeture des mines en France en 2005.

B) Le pétrole.

- Du latin médiéval petroleum, huile de pierre.

* Historique :

- 1859 : premier forage de l'ère industrielle en Pennsylvanie.

- 1870 : John D. ROCKFELLER fonde la "Standard Oil Company", immense trust auquel s'attaquent les lois anti-concentration de 1887 (Démantèlement en 1911).

- 1901-1907 : Début de "Texaco" et de "Gulf", à partir des gisements du Texas.

- 1909 : Création de la Anglo-Persian Oil", ancêtre de la "British Petroleum".

- 1928 : Formation d'un cartel international du pétrole.

- Années 1930 : Découverte et début d'exploitation au Proche-Orient (Bahrein, 1932 ; Arabie Saoudite, 1933 ; Koweit, 1938, etc).

* Trois crises : 1973 ( Guerre du KIPPOUR ), 1979 ( Guerre IRAN/IRAK ), 1998 (Crise en Asie ; offre supérieure à la demande)

- Evolution du prix du pétrole : 1973: 3 $ le baril ; 1974: 12 $ ; 1980: 30 $ ; 1981-83: 34 $; 1986: 10 $ ; 1988 : entre 12 et 15 $ ; 1998 : inchangé.

- Le prix trop bas exige fusions et restructurations. Actuellement, de gigantesques fusions-acquisitions s’opèrent ; Exxon/Mobil (hiver 1998-99) a le chiffre d’affaires le plus important - BP/Amoco/Arco (avril 1999) devient le premier producteur mondial de pétrole. Ces firmes multinationales emploient environ 100 000 salariés. Leur capitalisation boursière (de l’ordre de 200 milliards de $ pour les trois " majors ") les rend plus riches que beaucoup d’Etats.

- Enseignement des crises : le pétrole est devenu un enjeu politique ; dépendance des économies ; moteur aux politiques de substitution (60 ans de réserves dans le monde).

C) Le gaz

- Fin du XVIIIème siècle : le gaz de ville inventé simultanément par le Français Philippe LEBON et l'Anglais William MURDOCH. C'est l'époque du gaz de "houille", gaz manufacturier.

- Premiers usages : éclairage des rues, des lieux publics et des logements, puis cuisine et production d'eau chaude.

- Après 1880, l'électricité la concurrence pour l'éclairage.

- Début du XXème siècle, le gaz naturel supplante progressivement le gaz manufacturier.

- Essor moins rapide durant l'entre-deux guerres ; la découverte de nouveaux gisements de gaz naturel après 1945 permettent un nouveau développement.

2) Les énergies renouvelables (dites, parfois de façon irréaliste, "douces").

. Eolienne.

. Géothermique ( CARDARELLO en TOSCANE , PARIS ) .

. Solaire (SOLAR POND en ISRAEL, THEMIS en FRANCE).

. Marémotrice (Barrage de la RANCE).

. Hydroélectrique (Barrage GRAND-MAISON, barrage des TROIS GORGES sur le Yang-Tsé, et bien d'autres).

. Thermonucléaire (Jet en ANGLETERRE, TORE Supra en FRANCE).

. Biomasse : désigne la totalité de ce que produit ou pourrait produire la vie.

- Mais il y a un risque de rupture de l'équilibre écologique.

- Situées dans des zones de faible activité économique, ces énergies sont sous-utilisées.

- A la base, investissements lourds.

e-m-y21
actif
actif

Messages : 35
Date d'inscription : 08/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cultures

Message  e-m-y21 le 11/6/2008, 14:14

Annexe : le nucléaire.





- En 1989, 16 % de l'électricité mondiale soit 5 % de la production d'énergie primaire.

- En France, l'énergie nucléaire représente 77 % (1996) de la production d'électricité (1er rang en Europe)

- La France détient 5 % des réserves mondiales connues d'URANIUM.

Production d'uranium par la COGEMA (Groupe CEA).

- Ne pas oublier que le 25/3/1957 ont été signés deux traités de Rome ; l’un portant création de la CEE (et qui a connu un développement considérable...), l’autre créant l’EURATOM. Cette nouvelle communauté entendait " communautariser " le nucléaire civil ; l’initiative est pratiquement restée lettre morte...

- La France retraite les déchets de certains de ses voisins (Royaume-Uni, mais surtout Allemagne). D’où l’importance du débat outre-Rhin sur l’abandon du nucléaire, et l’ampleur des réactions françaises en janvier 1999 lorsque le ministre allemand de l’environnement (Vert) est intervenu en ce sens : la fin du nucléaire en Allemagne d’ici dix ans implique l’arrêt du retraitement de déchets allemands à la Hague (par la COGEMA) et donc des pertes de revenus pour la France.

- Les atouts du nucléaire.

. Coût

. Ressources apparaissant (peut-être à tort) inépuisables.

. Sécurité : atout et danger à la fois. Face au danger, des normes importantes de sécurité sont mises en oeuvre : c'est loin d'être le cas, par exemple pour les industries chimiques ; la plus mince particule radioactive se détecte ordinairement. Les produits chimiques sont, eux, difficiles à trouver : une manière de relativiser le débat.

. Intérêt médical (scanner nucléaire...).

- Les inconnues du nucléaire.

. La plaie, laissée par HIROSHIMA (6 août 1945) et NAGASAKI (9 août 1945), laissèrent des traces profondes dans les relations internationales et dans la conscience des peuples. Les applications civiles qui se développèrent par la suite n'ont pu se dégager complètement d'une association avec ce premier usage dévastateur ("Péché originel" pour l'énergie nucléaire).

. Menace de prolifération de l'arme atomique (très facile à réaliser à partir d'une centrale classique).

. Menace sur l'environnement : le syndrome chinois.

. Le problème des déchets et de leur durée de vie.

. Manipulation des informations : silence.

HISTOIRE DE L'ENERGIE.

- Deux faits réagissent réciproquement :

. Les innovations et la technique (ex : charbon et machine à vapeur).

. Les transformations industrielles et sociales (ex : Le charbon et l'usine, une institution nouvelle au XIXème Siècle).

L'ENERGIE, AUJOURD'HUI.

- Satisfaction de 3 catégories de besoins : Chaleur, force motrice, Electricité.

- la vie quotidienne de l'homme est marquée par le besoin d'énergie : transport, communication, éclairage, chauffage, production de biens de consommation, etc...

- Les besoins en énergie tiennent à la croissance démesurée de la consommation dans les 30 dernières années.

- Relation Consommation/Niveau de vie

- Consommation/Habitudes sociales

- Quotient de consommation énergétique.

- Mutations qualitatives.

Deux approches :

1. Quantitative : le bilan énergétique : débouche sur la notion de dépendance énergétique.

2. Qualitative : bilan favorable, évolué, traditionnel, mais aussi problèmes pour l'environnement : Problème de risques majeurs (barrages, énergie nucléaire). En ce domaine, les frontières ne peuvent servir de garantie.

. WINDSCABE (UK 1957).

. AMOCO CADIZ : 16 mars 1978 - 250 km côtes polluées.

. THREE MILE ISLAND (USA 28 mars 1979).

. TCHERNOBYL (détecté le 28 avril 1986 par Suédois et Finlandais).

. EXXON VALDEZ (1989).

. PLUIES ACIDES.

POLITIQUES ENERGETIQUES.

- En 1974, PLAN MESSMER (lancement EURODIF).

IDEES.

1) Politique d'économies d'énergie : en fonction des évolutions des prix (ex : Prix pétrole : lancement de production de substitution. Illusion de l'abondance retrouvée) ou politique de maîtrise d'énergie, quelle que soit la conjoncture.

2) Cohérence de la gestion des choix collectifs et individuels nécessaires pour une production de long terme.

3) On a trop tendance à analyser les moyens et pas les fins : Se poser la question " Pourquoi faire ? "

4 ) A long terme , c'est l'offre qui doit s'adapter à la demande (renversement de la situation).

5) La réduction de la dépendance : La FRANCE importe 70 % de ses ressources énergétiques.

ORGANISMES.

- En France : CEA, né le 18 octobre 1945 (à vocation militaire) ; ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, créée le 7 novembre 1979), dépend du CEA.

- Dans le monde :

- AIE (Agence Internationale de l'Energie, créée le 5 novembre 1974) au sein de l'OCDE,

- CIPR (Commission Internationale de Protection contre les Rayonnements). - OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole).

- OPAEP (Organisation des pays arabes exportateurs de pétrole)

- Tribunal arbitral entre pays membres

- APPA (Association des producteurs de pétrole africains), en 1987.

BIBLIOGRAPHIE

- C.N. MARTIN : L'énergie, moteur du monde, PUF 1962.

- M. VILAIN : La politique de l'énergie en FRANCE, de la seconde Guerre Mondiale, à l'horizon 1985 - PARIS 1969.

- G. GUIBERT - C. KAUFFMANN : Le grand tournant énergétique.

- P. LAGADEC : Civilisation du risque. Catastrophe technologique et responsabilité sociale, Le Seuil PARIS 1981.

- CHOLLEY : Géographie de l'énergie.

- HUMAIDAN : Les principes de l'or noir.

- J.C. COLLI : Les énergies nouvelles.

- RAPPORT DU CLUB DE ROME : L'énergie, compte à rebours.

e-m-y21
actif
actif

Messages : 35
Date d'inscription : 08/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cultures

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum